Assemblée générale: rapport moral 2015

ASSEMBLEE GENERALE DE L’ASSOCIATION OUI AU TRAM   13 AVRIL 2016

RAPPORT MORAL ANNEE 2015

L’année 2015 fut très riche en activités pour notre association, nous nous sommes renforcés, de nombreux adhérents sont venus nous rejoindre, nous vous en remercions car cela prouve que vous avez compris notre démarche, que vous avez voulu la soutenir et que nous n’avons pas milité en vain depuis 2007 pour que ce projet de création de la ligne D commence enfin à être mis en œuvre concrètement. 75000 personnes sont concernées.

Il fallait que nous soyons puissants pour montrer que la LIGNE D, des Quinconces à EYSINES CANTINOLLE, n’était pas une utopie mais un besoin vital pour le quadrant Nord-Ouest de Bordeaux Métropole, que la requête auprès du tribunal administratif d’Appel pour faire rétablir la Déclaration d’Utilité Publique était un droit légitime et indiscutable, une nécessité pour nous et l’avenir de nos enfants, un transport en commun, propre, rapide limitant l’empreinte carbone.

Pour être bien lisibles et visibles, nous avons édité des Tee-shirts pour nos adhérents, en vente au prix de 5 euros, et une banderole, ainsi nous avons occupé l’espace ; fait entendre notre voix, celle de la masse silencieuse, par différentes actions :

Sur notre site internet sans cesse mis à jour, notamment en intégrant la décision de la Cour Administrative d’Appel de Bordeaux du 21 juillet 2015.

Sur le terrain distribution de tracts dans les boites aux lettres, à la rencontre des futurs usagers comme sur le marché de Migron à EYSINES, participation avec un stand, animation aux Raids des Maraîchers d’Eysines, le 6 juin 2015 qui est un rendez-vous très prisé par toute la Métropole plus de 1700 participants à cette manifestation.

Actions de communication par les adhérents eux-mêmes dans leur propre quartier, type repas de quartier. Présence de OUI AU TRAM à l’inauguration de l’extension de la ligne B à Pessac Alouette le 22 juin 2015, en présence des élus et des médias.

Participation de l’association aux séances de la Cour Administrative d’Appel du 30 juin, lors de l’énoncé des conclusions de la rapporteuse publique, et du jugement du 21 juillet 2015, qui se sont conclues par l’annulation du jugement du tribunal administratif du 24 octobre 2014, rejetant ainsi les recours des opposants et validant la Déclaration d’Utilité Publique du projet de la ligne D, tout comme celle du train tram du Médoc, ligne C à Blanquefort.

Participation aux réunions d’information sur le projet de ligne E, organisées par Bordeaux Métropole à Bordeaux, Eysines et Mérignac, concernant la liaison par un bus à haut niveau de service ( BHNS) entre St Aubin et Bordeaux, projet jugé intéressant dans la mesure où il viendra compléter l’offre de transport pour le quadrant nord-ouest de l’agglomération.

Participation aux réunions d’information des riverains de la ligne D dans Bordeaux , de la place Tourny à la barrière du Médoc, en novembre et décembre 2015, organisées par la mairie de Bordeaux et Bordeaux Métropole.

Réunion commune avec l’association Vélo-Cité et les services de Bordeaux Métropole le 19 janvier 2016 pour examiner la place des cyclistes dans le projet de la ligne D, notamment rue Fondaudège.

Participation à l’Assemblée Générale de l’association Tram ligne C à Parempuyre le 28 septembre 2015, adhésion de OUI AU TRAM à cette association, ainsi qu’à celle de l’association Tram ligne C à Blanquefort le 9 mars 2015, dont OUI AU TRAM est déjà adhérente, de même qu’à leur Assemblée Générale du 9 mars 2016 et 25 mars 2016,

Participation également au Forum de la mobilité à Gradignan le 19 septembre 2015, ainsi qu’au congrès international ITS des transports intelligents du 5 au 7 octobre 2015,

Participation au club TGV 2017 « Mobilité de porte à porte » les 19 et 25 novembre 2015.

Participation au Colloque «  dynamiques et mobilités métropolitaines » à Saint Médard en Jalles le 4 février 2016.

Contacts avec les média :

Articles dans Sud-Ouest avant et après le rendu du jugement du tribunal administratif d’appel.

Interview de l’association lors du rendu du jugement par France3, TV7, Objectif Aquitaine, Interview de la Présidente par France Bleue Gironde, le 19 septembre 2015, reportage de FR3 sur la ligne D le 19 octobre 2015.

Article dans le MAG’EYSINES, sur l’Association OUI AU TRAM

Interview d’Éric Leroy par TV7.

Nous sommes intervenus auprès du magazine l’EXPRESS qui n’avait pas pris en compte la décision de la Cour d’Appel du 21 juillet dans son supplément immobilier du mois d’août.

Le 21 juillet 2015 fut une date libératrice pour notre Association, la légitimité de la ligne D était enfin reconnue par le Tribunal Administratif de Bordeaux.

Dans son jugement la Cour d’Appel rétablissait la Déclaration d’Utilité Publique, signée le 30 novembre 2011 et qui avait été annulée le 24 octobre 2014 par le Tribunal Administratif, suivant le recours déposé par des associations d’opposants peu représentatives de la population.

Nous nous réjouissons vivement de cette décision qui permet le démarrage des travaux.

Ces travaux qui ont commencé début janvier 2016, par le déplacement des réseaux sur la zone Quinconces, Fondaudège d’abord, se poursuivront sur Le Bouscat, Bruges et Eysines.

Les infrastructures et vois ferrées prendront la suite à partir de 2017 et jusqu’en 2019, et l’on annonce aujourd’hui une mise en service fin 2019 !

Nous comptons sur Bordeaux Métropole et tous les acteurs intervenants pour respecter le calendrier, (la mise en service initialement prévue en 2014 ! et sans cesse reportée), car nous sommes dans l’attente pour des raisons pratiques, économiques, environnementales.

Cette ligne est d’intérêt général et notre Association avec ses nombreux adhérents et soutiens en apporte la preuve.

Restons vigilants pour que ce calendrier soit respecté et ne souffre pas de retard.

Il est notamment à signaler qu’un nouveau recours au Conseil d’Etat a été déposé par des associations d’opposants contre la décision de la Cour d’Appel.

Même si un tel recours n’est pas suspensif, et ne peut se traduire par un arrêt des travaux, il pourrait gêner la réalisation complète du projet dans les délais prévus.

Il est impératif que vous soyez très, très nombreux à venir nous rejoindre ou à nous rester fidèles en adhérant pour 2016, à notre Association, cotisation de 5 euros inchangée, pour démontrer une fois de plus l’intérêt général de ce projet ligne D, et le faire savoir.

L’importance de notre association Oui Au Tram ligne D sera la réponse à apporter aux opposants et un soutien pour le maintien du planning des travaux.

Notre force c’est votre confiance, et nous remercions vivement les élus, les journalistes, les associations amies, les adhérents et tous ceux qui soutiennent ce projet de la Ligne D du tram.

ORIENTATIONS, PROJETS D’AVENIR

 

Au-delà, et parallèlement à l’avancement du chantier de la ligne D, plusieurs autres projets de tram ou de bus à haut niveau de service (BHNS) sont inscrits au Schéma Directeur Opérationnel des Déplacements Métropolitains pour la décennie à venir :

-liaison bhns entre St Aubin du Médoc et Bordeaux (gare St Jean),

-desserte de la zone aéroportuaire par une liaison tram entre l’aéroport et Mérignac, et liaison bhns entre l’aéroport et la gare Pessac Alouette,

(Ces deux projets ont déjà entamé leur phase de réunions d’information et de concertation)

-projet de liaison tram Gradignan-Talence-CHU-Bordeaux-Boulevard-Pont Chaban-Gare de Cenon, initié par Gradignan pour disposer d’une liaison directe avec Bordeaux centre,

-raccordement de St Médad en Jalles avec la ligne D à Cantinolle, mais le projet et son tracé semble poser problème,

-autre projets : Bassens-campus via les quais et le pont St Jean, Lormont-Bastide Niel-Euratlantique, liaison pont à pont Zac Floirac-pont J.J. Bosc-rive droite –pont Chaban.

 

L’ensemble de ces projets vont constituer une charge financière importante pour la Métropole et donc des arbitrages dans le temps.

Il faut souhaiter que tel ou tel de ces arbitrages ne se fera pas au détriment de l’avancement des travaux de la ligne D.

Pour notre association OUI AU TRAM, le réseau structurant des lignes transport en commun (tramway et bhns) ne doit pas privilégier uniquement les liaisons radiales entre les communes de la métropole et le centre-ville de Bordeaux, mais il doit se développer aussi par la réalisation de lignes transversales et circulaires permettant aux usagers de mieux se déplacer d’une périphérie à l’autre sans nécessairement être contraints de passer par Bordeaux-centre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *